Fonctionnement de l’atelier

Organisation des activités La CUMA prend en charge les carcasses à partir de l’abattoir. Les producteurs s’occupent de la transformation de leurs produits en préparations fraîches (steaks hachés, saucisse, etc) ou en conserve (charcuterie cuite, salaison), et du conditionnement. Une prestation complète (découpe et conditionnement) peut être assurée par les bouchers salariés, si nécessaire. Le nettoyage quotidien de la salle de découpe est confié à une personne autre que les bouchers, salariée de la CUMA pour quelques heures par jour. Gouvernance La gestion de l’atelier est réalisée par quelques adhérents volontaires, qui se sont répartis les tâches (planning des découpes, gestion du personnel, approvisionnement, gestion administrative et financière, etc). Ces… Read More

Continue Reading

Historique

L’atelier de la CUMA de découpe toutes viandes de Montesquieu-Volvestre ouvre ses portes en 2013, après 9 années de fonctionnement dans les locaux d’une société privée. La création de l’atelier concrétise le projet initial de la CUMA, lancée en 2001 : disposer d’un outil collectif pour maîtriser la transformation dans une démarche de vente en circuits courts. Les éleveurs se sont inspirés pour cela de la démarche de la CUMA des producteurs de gras du Volvestre, dont certains sont adhérents depuis plusieurs années. Les deux CUMA, dont les ateliers sont mitoyens, mutualisent certains équipements pour la conserverie. La CUMA a vu le jour notamment grâce à une procédure de crédit-bail… Read More

Continue Reading